SUCO à la COP21

 

C’est aujourd’hui que débute la grande conférence des Nations Unies sur les changements climatiques qui se déroulera jusqu’au 11 décembre à Paris. En marge de la rencontre des chefs d’États et ministres de l’environnement, la société civile se prépare aussi à faire entendre sa voix. Des ONG, des organismes environnementaux et sociaux du monde entier se donnent rendez-vous à Paris. Et parmi eux, 3 membres de l’équipe de SUCO.

Depuis plusieurs mois déjà, Linda Gagnon, chargée de programme, Yasmina Britel, agente de programme en engagement du public et Thiago Hutter, stagiaire en environnement ont rejoint le collectif COP21 chapeauté par les YMCA du Québec, UNIAlter et l’ Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), qui est composé d’une quarantaine de personnes, issues de la société civile et membres de différentes organisations.

« Participer à la COP21, c’est faire le plein d’énergie et aller à la rencontre de gens et de projets inspirants. Pour moi, c’est aussi une prise de position plus que nécessaire ». Yasmina Britel est convaincue de l’importance de la mobilisation citoyenne et du brassage d’idées pour réfléchir mais surtout poser des gestes concrets et éco-citoyens. Linda Gagnon, quant à elle, précise que les femmes doivent être reconnues à leur juste valeur et que l’agriculture doit redevenir une agriculture qui nourrit tout en protégeant la planète.

Nos 3 collègues qui seront à Paris jusqu’au 13 décembre, ont reçu plusieurs formations à travers le Collectif, que ce soit sur les changements climatiques ou les enjeux de la conférence et ses négociations. D’ailleurs, dès le 6 décembre, ils animeront un atelier avec plusieurs autres organismes du Collectif afin de discuter des initiatives développées par différentes organisations de la société civile québécoise pour mieux responsabiliser la population aux enjeux climatiques. Des solutions écocitoyennes seront partagées, et notamment l’approche agro-environnementale de SUCO, qui depuis plus de vingt ans, contribue à développer auprès des familles paysannes avec lesquelles elle intervient, une agriculture durable et respectueuse de l’environnement.

Yasmina Britel qui sera à Paris dès le 5 décembre, s’intéressera tout particulièrement à la façon créative dont les mouvements, militants et organisations du monde entier choisissent de parler des enjeux climatiques. « Actions symboliques, happening artistiques, performances, projections, conférences, ateliers, tout m’intéresse ! Pour moi, c’est une chance extraordinaire de faire partie de ce mouvement et de revenir avec une valise pleine de créativité, de projets et surtout de gens qui m’auront inspirés ».

Les 5 et 6 décembre, l’équipe de SUCO sera présente au Sommet Citoyen pour le Climat puis participera entre le 7 et le 11 décembre aux différentes activités prévues sur le site de Paris- le Bourget et de la Zone d’Action pour le Climat (ZAC).

COP21