Conseiller ou conseillère en environnement et plaidoyer en Haïti

 

 

 
 

Catégorie : volontaire non salarié avec allocation mensuelle

Lieu : Fermathe, Département de l’Ouest, Haïti (mandat multi partenaires, multi régions)

Départ prévu : Août ou septembre 2017, selon les disponibilités de la personne retenue

Durée du contrat : 6 mois

 

Le Programme de coopération volontaire (PCV) est réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada accordé par l’entremise du ministère Affaires mondiales Canada (AMC).

Ce programme offre aux Canadiens et Canadiennes la possibilité de réaliser un mandat volontaire dans le domaine de la coopération internationale. Cette expérience de travail à l’étranger vous permettra de relever de nouveaux défis dans un contexte interculturel en partageant vos connaissances et compétences tout en vous enrichissant sur le plan humain.

 

Qui sommes-nous?

Nous rassemblons des personnes pour mettre en commun des savoirs et des ressources qui renforceront leur capacité d’action et celle de leur collectivité en vue d’améliorer les conditions sociales, économiques et environnementales prévalant dans les pays en développement. L’égalité entre les femmes et les hommes, la solidarité, la participation et le développement durable inspirent toutes nos actions.

 

Contexte d’intervention et description du poste :       

Contexte

Ce mandat multipartenaire aura le Groupe d’Action Francophone pour l’Environnement (GAFE) à titre de partenaire principal. GAFE est spécialisé en développement local, en éducation et en environnement. SUCO a participé au Village Alternatiba sur les alternatives des causes humaines aux changements climatiques organisé par GAFE. Des liens se sont créés sur la base de convictions communes.

Parmi les autres partenaires qui seront appuyés, nous trouvons l’Institut Culturel Karl Lévêque (ICKL), centre de réflexion et d’analyse sociale, de formation, d’éducation populaire et d’accompagnement des groupes de base.
Ses axes de travail sont le renforcement organisationnel et communautaire des organisations paysannes, l’appui aux activités d’économie sociale et solidaire et l’appui aux écoles communautaires ; L’Institut de Technologie et d’animation (ITECA) qui travaille à l’amélioration des conditions de vie et des possibilités de production des paysans haïtiens. ITECA œuvre dans les domaines de la technologie agricole et de l’animation, la sécurité alimentaire, la préservation de l’environnement, l’eau et l’assainissement, le développement local, le renforcement de capacités organisationnelles, l’intervention d’urgence et l’équité des genres ; l’Organisation des Paysans Actifs pour le Développement de Lamontagne (OPADEL) pratique une agriculture axée sur le développement durable; La Solidarite Fanm Ayisyènn (SOFA), organisation féministe populaire à caractère revendicatif de promotion et de défense des droits des femmes, a une ferme école pour les jeunes filles et jeunes femmes où on enseigne les pratiques d’agriculture biologique.

La personne volontaire réalisera auprès des partenaires un diagnostic organisationnel en matière d’environnement et développera un argumentaire pour un plaidoyer environnemental.

 

Description des activités

  • Faire un diagnostic organisationnel environnemental chez chacun des partenaires
  • Appuyer les partenaires à la conception/actualisation de leur politique environnementale accompagnée d’un plan d’action
  • Élaborer avec les partenaires des outils pour la mise en œuvre de leur politique et plan d’action
  • Renforcer les capacités du partenaire et de personnes clé au sein des organisations pour une appropriation de la politique et des outils afin d’en assurer la mise en œuvre
  • Accompagner le partenaire principal au développement d’un argumentaire pour un plaidoyer en matière d’environnement.

Résultats à atteindre

  • Cinq (5) diagnostics organisationnels en environnement sont réalisés
  • 5 politiques environnementales et 6 plans d’action sont conçus ou actualisés
  • 8 outils pour la mise en œuvre des politiques sont élaborés
  • 16 personnes (8 femmes dont 3 jeunes femmes et 8 hommes dont 3 jeunes hommes) au sein des différentes organisations maitrisent les politiques, plans d’action et outils et sont en mesure de les vulgariser
  • Un argumentaire en matière environnementale est développé pour le plaidoyer

 

Vous êtes la personne que nous cherchons si vous détenez :

  • Un diplôme universitaire en environnement, développement durable, agronomie, biologie et/ou expérience pertinente
  • Expérience en diagnostic organisationnel
  • Expérience connaissance en plaidoyer environnemental
  • Connaissance en développement durable
  • Expérience en conception et mise en œuvre de politique environnementale
  • Aisance en formation par approche participative
  • Capacité à transmettre ses connaissances et à vulgariser de l’information
  • Excellente communication orale et écrite
  • Excellente capacité de travailler en équipe
  • Bonne capacité d’analyse et de jugement
  • Faire preuve de beaucoup d’autonomie et d’initiative
  • Ouverture et connaissances pour incorporer une approche d’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les aspects du projet
  • Bonne capacité d’adaptation et bonne connaissance de la communication interculturelle
  • Facilité à établir des réseaux et des relations rapidement
  • Grand sens du leadership et ouverture d’esprit
  • Sensibilité face aux autres, grand sens du respect et de la curiosité
  • Un intérêt marqué pour le Haïti

 

Sera considéré comme un atout:

  • Connaissance du créole
  • Préoccupation marquée pour les enjeux environnementaux
  • Connaissance et/ou expérience en développement rural
  • Connaissance et bonne expérience du milieu de la coopération internationale

 

En plus, les candidats et candidates doivent répondre aux exigences suivantes, soit:

  • Être de nationalité canadienne ou avoir le statut de résident permanent
  • Être couverts par le régime d’assurance maladie de leur province (RAMQ au Québec) ou posséder une assurance santé privée
  • Être en bonne santé physique et mentale (des certificats médicaux sont requis)

 

Conditions offertes par SUCO :

En plus d’une expérience outremer hors du commun, vous bénéficierez de :

  • Allocation de subsistance (ce n’est pas un salaire) versée mensuellement et destinée à couvrir les dépenses essentielles et ajustée selon le coût de la vie du pays d’affectation
  • Allocation pour frais d’installation
  • Logement dans le pays d’affectation
  • Billet d’avion aller – retour
  • Assurance santé et assurance-vie
  • Vingt (20) jours ouvrables de vacances par année de contrat
  • Formation pré-départ obligatoire et encadrement continu sur le terrain

 

 Vous voulez relever ce défi ?

Faites parvenir une lettre de motivation et votre curriculum vitae le plus rapidement possible en remplissant le formulaire ci-dessous.

Pour toute question concernant ce poste, veuillez communiquer par courriel  avec notre équipe de recrutement à ressourceshumaines@suco.org.

 

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à SUCO.

Veuillez noter qu’aucun renseignement n’est donné par téléphone, seules les candidatures retenues pour entrevues recevront un accusé de réception.