Faites le tour du monde avec Ngoné

 

Ngone-Diop-Niang

Ngoné DIOP NIANG s’implique dans le quartier de Keury Kao là, dans la ville de Thiès où elle vit avec sa famille. Avec un groupe de femmes du quartier, elle participe à la tontine qui permet tour à tour aux femmes d’avoir un petit revenu leur permettant de réaliser certains projets.

 

Ngoné est aussi la gérante du marché biologique du REFABEC qui est un réseau de femmes appuyé par des volontaires de SUCO en ce qui concerne le renforcement organisationnel et économique. Ngoné qui a débuté son poste de gérante du marché biologique en 2015, a été accompagnée par une volontaire de SUCO sur une période de trois mois. Des formations lui ont aussi été dispensées en commercialisation et renforcement économique.

DSC06920

DSC07041

Ngoné travaille principalement trois jours au marché du REFABEC et le fait d’avoir été choisie afin d’être la gérante du marché biologique est l’accomplissement dont elle est le plus fière. Pour elle, cela représente un immense progrès dans sa vie.. En effet, avant d’être gérante du marché, elle tenait un petit commerce dans son quartier (vente de produits hygiéniques et ménagers) qui ne fonctionnait pas très bien. Les habitants du quartier lui prenaient en effet les produits à crédit et elle avait du mal à se faire rembourser. Avec le marché, elle possède plus de responsabilités, apprend de nouvelles choses et ses capacités sont renforcées. De plus, cela lui permet de rencontrer de nouvelles personnes en plus d’acquérir un meilleur revenu quand le marché fonctionne bien.

DSC07032

 

Au début, Ngoné a rencontré quelques obstacles qui ne l’ont pas empêché de continuer. Que ce soit au niveau de l’approvisionnement du marché, ou encore de périodes plus creuses en matière d’affluence ou même en ce qui concerne les prix qui ne cessent d’augmenter, elle a réussi à ne pas se décourager et à continuer malgré tout. Elle possède d’ailleurs l’appui de sa famille et plus particulièrement celle de son mari et de sa belle mère. Cette dernière qui est elle aussi membre du REFABEC, se rend elle aussi au marché pour vendre des légumes.

DSC07006

Son plus grand souhait pour l’avenir? Que le marché biologique du REFABEC se développe de plus en plus. En effet, plus le marché génère des profits, et plus les femmes qui y vendent leurs produits, Ngoné y compris, ont l’opportunité de se partager de plus grosses recettes. Pour Ngoné, ce serait l’occasion de pouvoir construire une maison pour sa famille et continuer d’assurer la scolarisation de ses enfants.

Par Ginette Imboua, conseillère en développement organisationnel et genre et représentante SUCO au Sénégal

Faites un don et donnez vie à d’autres projets d’agriculture durable !

35$

fournit des semences pour une terre agricole familiale.

50$

procure à une famille les semences et les outils pour démarrer un jardin maraîcher.

75$

permet l’achat d’une chèvre qui sert d’investissement pour nourrir une famille de 5 personnes.

150$

permet d’acheter 150 plantules (graines germées) pour planter des arbres fruitiers.

SUCO_Maquette-8mars_05