L’ÉVEIL DES SENS

 

Le voyage est synonyme de découvertes. On part à la rencontre d’une nouvelle culture, de nouveaux paysages. Nos sens sont en éveil. Nos yeux sont grands ouverts. On aurait envie de tout toucher, de tout goûter, de tout entendre et de tout sentir.

L’odeur le la découverte

Notre nez frétille au détour de chaque coin de rue. On entre dans la ville de Dakar et notre univers olfactif s’ouvre. On perçoit un mélange d’épices, de saveurs et de cultures. Le tout est encore indescriptible pour le moment. L’air ambiant est chargé d’une odeur de poussière chaude. Au marché, les odeurs goûtent. Une foule de produits alimentaires sont empilés les uns à côté des autres. Une odeur appétissante émane du coin des légumes. Le poisson domine le tout. Dense et imposante, l’odeur du marché laisse sa trace dans notre imaginaire.

Arrivées au village, l’air est chaud et doux. L’odeur du sable laisse une sensation sèche dans nos voies olfactives. On découvre au fil des jours la richesse de la cuisine sénégalaise. Les mortiers font ressortir tous les arômes. Chaque épice, chaque aliment est mis en valeur. Des aubergines amères au cube d’assaisonnement Maggi, on anticipe facilement toutes les saveurs auxquelles nous auront droit une fois le met préparé. Quelle est cette odeur envoûtante de sucre que notre nez vient de percevoir ? La mangue juteuse, le bissap savoureux ? Une touche d’épice indescriptible, ce doit être le café Touba. Nos nez se remplissent, nos ventres se creusent, on salive. Le soir venu, l’air se purifie. Le petit matin est bon. Un peu humide, un peu frais.

Crédit-photo: Annika Doucet-Maly

L’odeur douce de la rosée à peine perceptible nous enveloppe avec la faible lumière du jour qui se pointe le nez. Les gens prennent leur première douche, font leur lessive. L’odeur du savon se fraie un chemin jusqu’à nos narines. Arrivées au champ, tout est calme et serein. La sécheresse purifie l’air et fait cohabiter bétail et hommes avec harmonie. Sous le baobab, l’ombre est apaisante. Fraiche et douce, elle nous allège le pif.

Par Isabelle Garon, stagiaire QSF au Sénégal

Pour en savoir plus sur les stages Québec sans frontières
Consultez la section de notre site Web dédiée aux stages QSF. Consultez le site Web du programme QSF. Suivez la page Facebook de QSF.