Au goût du monde, d’Haïti à votre assiette

 

Former les femmes rurales, c’est investir dans l’avenir !

Plus de 150 personnes ont éveillé leurs sens et leurs papilles lors de la deuxième édition de l’événénement-bénéfice Au goût du monde, d’Haïti à votre assiette le 30 novembre dernier au Théâtre-Paradoxe. Grâce à la générosité des convives et des partenaires, 37 605 $ ont été amassés pour soutenir l’autonomisation économique des femmes dans le cadre d’un projet avec la ferme-école féministe Délicia Jean en Haïti. Merci aux principaux partenaires : Fondaction, la Caisse d’économie solidaire et Filaction !

 

Une touche de pikliz

Sous la présidence d’honneur du Consulat général d’Haïti à Montréal, la soirée a permis aux convives de se laisser transporter dans un univers gastronomique savoureux et épicé avec les chefs Hans Chavannes et Kenny Pélisser de Casserole Kréole qui a pignon sur rue dans les quartiers St-Michel et Villeray.

« Je suis fier de m’associer à SUCO, car, au-delà de ma passion, je crois fermement que la
cuisine rassemble les gens et permet de donner vie aux savoirs locaux et de s’ouvrir au monde. Partager un repas entre amis, découvrir de nouveaux aliments et de nouvelles saveurs me semble un bon moyen de faire tomber les barrières culturelles, de changer les habitudes et de rassembler les gens autour d’une même cause », souligne M. Chavannes.

Un hommage à la culture haïtienne par des artistes de la relève

Haïti, c’est aussi les chants, les tambours, la danse et l’humour. C’est avec la DJ Keithy Antoine LadyspecialK, passionnée de la culture urbaine, que les invités ont pu se laisser bercer au rythme des Caraïbes. C’est aussi avec des éclats de rire que le spectacle a débuté avec une prestation de l’humoriste et comédien Richardson Zéphir. Sans compter la danse et le tambour qui a animé l’ancienne cathédrale avec la troupe Ekspresyon et le groupe de percussionnistes Rara Soley.

Ayiti seyon bon bouyon, seyon soup joumou ak tout piman

Spécialisée en nutrition internationale et ayant exploré les habitudes alimentaires de plus d’une vingtaine de pays, la nutritionniste, auteure et conférencière Marianne Lefebvre d’Intégration Nutrition a livré un discours passionnant sur la cuisine haïtienne et les plats mis à l’honneur pendant le repas gastronomique 3 services.

Former les femmes rurales, c’est investir dans l’avenir !

Les fonds amassés serviront à appuyer un programme de formation agricole qui inclue un volet important en commercialisation, lequel aura un impact direct sur l’autonomie économique de 240 agricultrices. En soutenant ces agentes de changement, ce sont 8 400 personnes qui pourront se nourrir suffisamment et sainement douze mois par année. Ces femmes seront formées à la ferme-école féministe Délicia Jean, soutenue par l’organisation Solidarite Fanm Ayisyèn (SOFA).

 

Merci à nos partenaires financiers !

Merci à nos partenaires de l’encan siliencieux

À propos de SUCO
SUCO est un organisme de coopération internationale fondé en 1961. Il réalise des projets de développement durable visant à renforcer l’autonomie des personnes, des organisations et des collectivités dans sept pays : Burkina Faso, Haïti, Honduras, Mali, Nicaragua, Pérou et Sénégal. L’expertise de SUCO se situe principalement dans les domaines de l’agriculture durable, du développement local, de la mobilisation citoyenne et de l’entrepreneuriat rural.

 

Renseignements
Mélissa Cabana, chargée des relations externes, SUCO
Tél. : 514 272-3019, poste 225 / Cell. : 514 349-4297
Courriel : melissacabana@suco.org