Ouragan Irma : SUCO prête à répondre aux besoins des populations

 

Communiqué Pour diffusion immédiate

Montréal, le 7 septembre 2017 – Fortes de l’expérience apprise lors du passage dévastateur de l’ouragan Matthew, les équipes de SUCO sont prêtes à poursuivre leur travail d’accompagnement des populations pour relancer l’agriculture et assurer l’accès aux aliments après le passage appréhendé d’Irma, plus puissant ouragan jamais observé dans l’océan Atlantique.

Les volontaires et les partenaires locaux de l’organisation canadienne de coopération internationale SUCO ont reçu des consignes de sécurité devant l’arrivée imminente de l’ouragan Irma, de force 5, qui touchera surtout le nord du pays.

Les leçons apprises de l’ouragan Matthew 

Avec l’étendue des dégâts survenus en 2016 dans le sud d’Haïti, il fallait vite rétablir les terres agricoles endommagées, livrer des semences, restaurer l’irrigation et les jardins maraîchers. SUCO avait reçu un financement du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et des dons du public qui lui ont permis d’assurer la sécurité alimentaire des familles de la commune de Marigot en plus de fournir des aliments à la population environnante grâce à la vente des excédents de production sur les marchés locaux.

« D’autres organisations s’occupent de distribuer l’eau et les vivres dans les premiers jours. Mais l’expertise de SUCO, c’est la relance agricole. Après Matthew, dès que les conditions l’ont permis, les populations se sont mobilisées et ont fait un constat des dégâts. Elles ont contacté SUCO, ce qui nous a permis, cinq jours plus tard, de mettre en place des actions pour relancer l’agriculture », souligne Michel Sanfaçon, chargé de programme Haïti pour SUCO.

 

En plus, à travers un programme de formation et de sensibilisation à de saines habitudes alimentaires, SUCO a contribué à une meilleure alimentation et hygiène de la population. « Avec le contenu et les outils d’animation d’un guide alimentaire produit par SUCO en collaboration avec le ministère de la Santé publique et de la Population en Haïti, des activités de sensibilisation à l’hygiène de base et la nutrition ont été réalisées et ont permis de diminuer les risques de propagation du choléra dans la commune de Marigot », ajoute Michel Sanfaçon, chargé de programme Haïti pour SUCO.

 

SUCO est une organisation canadienne de coopération internationale fondée en 1961. SUCO travaille avec des communautés rurales en Haïti depuis 2001 pour appuyer la production agricole, la transformation de matières premières et la commercialisation des produits alimentaires dans le but de rendre les populations autonomes et d’assurer la sécurité alimentaire. Ses outils, méthodes et stratégies d’intervention ont comme objectif de mobiliser les membres des associations paysannes partenaires autour d’actions concertées pour le développement et le renforcement de leurs capacités d’agir et d’améliorer leurs conditions de vie.

 

Les zones d’intervention de SUCO en Haïti couvrent le département de l’Artibonite, le département du Sud-Est, le département du Sud et le département de l’Ouest.

 

Renseignements :
Mélissa Cabana
Chargée des relations externes
SUCO
Tél. : 514 272-3019 poste 225
Cell. : 514 349-4297
melissacabana@suco.org

 

 


Un appui d’une extrême importance pour éviter une crise alimentaire en Haïti

 

SUCO reçoit l’appui financier du ministère des
Relations internationales et de la Francophonie du Québec

Avec l’appui financier du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, SUCO pourra assurer la sécurité alimentaire de 3 000 personnes, c’est-à-dire 600 familles vivant dans le sud-est du pays. Ces actions consisteront à réhabiliter les structures de protection des sols, les routes agricoles et les jardins maraîchers afin d’assurer l’accès à des aliments de qualité et en quantité suffisante aux populations touchées.

Sauver la saison agricole en cours pour éviter une grave crise alimentaire

L’ouragan Matthew, le plus puissant à avoir frappé les Caraïbes dans les dix dernières années, a touché très durement l’agriculture dans le sud d’Haïti, l’un des pays les plus vulnérables sur le plan de l’insécurité alimentaire. Il est donc urgent d’intervenir pour sauver la saison agricole en cours. Attendre la prochaine saison en mars 2017 pour restaurer l’agriculture risque d’engendrer une pénurie d’aliments, de provoquer une grave crise alimentaire et d’accroître la dépendance des populations à l’aide extérieure.

Mobiliser les communautés pour assurer la sécurité alimentaire

Les équipes terrain de SUCO et son partenaire local Cercle Divers ont les capacités de mobiliser les équipes de professionnels et les membres des associations paysannes des sections communales, déjà appuyées, autour d’actions pour restaurer l’agriculture.

Le projet permettra d’assurer la sécurité alimentaire des familles de la commune de Marigot en plus de fournir des aliments à la population environnante via la vente des excédents de production sur les marchés locaux.

Les liens essentiels et nécessaires entre l’agriculture et l’alimentation se feront à travers un programme de formation et de sensibilisation à de saines habitudes alimentaires.

« Avec le contenu et les outils d’animation d’un guide alimentaire que SUCO a produit en collaboration avec le ministère de la Santé publique et de la Population en Haïti, des activités de sensibilisation à l’hygiène de base et la nutrition seront réalisées et permettront de diminuer les risques de propagation du choléra dans la commune de Marigot », souligne Michel Sanfaçon, chargé de programme Haïti pour SUCO.

SUCO travaille avec des communautés rurales en Haïti depuis 2001 pour appuyer la production agricole, la transformation de matières premières et la commercialisation des produits alimentaires.

Il reste toutefois encore beaucoup de travail à faire et les dons du public sont toujours utiles pour aider encore plus de familles.


À propos de :

SUCO est un organisme canadien de coopération internationales fondé en 1961, qui a pour mission d’améliorer les conditions sociales, économiques et environnementales dans les pays en développement. Elle rassemble des personnes pour mettre en commun des savoirs et des ressources en vue de renforcer leur capacité d’action et celle de leur collectivité.

Renseignements :
Mélissa Cabana, chargée des relations externes, SUCO
Tél. : 514 272-3019 poste 225 / Cell. : 514-349-4297 / Courriel : melissacabana@suco.org