Femmes au cœur des luttes contre les changements climatiques

 

13921128_10154225314155239_8905357413089842461_n

«Dis-moi, et j’oublierai. Enseigne-moi, et je me souviendrai.  Implique-moi, et j’apprendrai».

Cette citation de Benjamin Franklin résume le constat réalisé lors de la présentation de  la capsule de  théâtre forum sur les femmes et les changements climatiques  que nous avons faite en collaboration avec Mise au jeu dans le cadre du Forum social mondial. Ce constat n’est toutefois pas nouveau. Dans ses pays d’intervention, SUCO emploie des méthodologies participatives pour promouvoir un véritable échange de connaissances, compétences et habiletés entre volontaires du Canada et populations du Sud. Ce type de méthodologies favorise le développement des apprentissages significatifs, puisque les personnes sont impliquées dans le rythme, le contenu et la mise en œuvre de leur formation. De plus, l’emploi de ces méthodologies permet de vivre au quotidien des valeurs telles que le respect, la liberté et l’autonomie.

passez-action-banner

Le thème de l’atelier, qui porte sur le lien entre les femmes et les changements climatiques, n’a pas été choisi au hasard. En effet, celles-ci sont touchées de façon disproportionnée par les effets des changements climatiques. En fait, à l’échelle mondiale, les femmes représentent la majorité des petits exploitants agricoles et dépendent donc fortement des ressources naturelles qui sont menacées par les effets des changements climatiques. En raison des rôles sociaux qui leur sont attribués pour combler les besoins de leurs familles (santé, production de nourriture, approvisionnement en eau et sources d’énergie), elles font face à davantage de contraintes pour avoir accès à une formation ou à des activités productives dans des secteurs moins vulnérables au climat. De plus, l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des catastrophes climatiques (sécheresses, tempêtes, inondations, fonte des glaces) affecte davantage les femmes. En effet, le risque de décès lors d’une catastrophe naturelle est 14 fois plus élevé pour les femmes et les enfants,  particulièrement lorsque ces derniers vivent en situation de pauvreté.

HON2016_Dia mujer_CassandreHervieuxGaudreau_8

Bien que les femmes soient victimes des effets des changements climatiques, elles ont un rôle primordial dans la recherche de solutions. L’expérience de SUCO démontre l’impact positif de l’empowerment des femmes. À travers des solutions comme la formation ciblant les jeunes femmes pour l’adoption de pratiques d’agriculture durable, SUCO renforce leur capacité à relever le double défi de s’adapter aux effets du réchauffement de la planète et de développer une plus grande résilience économique et sociale. En amont, le travail de SUCO pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes influence positivement les communautés et permet de mettre en place des conditions favorables pour que les femmes puissent gagner ou augmenter leur revenu (accès à la terre, changements dans les rôles traditionnels déterminés par le genre), participer à des formations et aux processus décisionnels.

Ce travail ne peut pas se faire sans la précieuse contribution des volontaires du Canada et des membres de la population qui appuient nos efforts. Leur apport est primordial pour mobiliser les femmes en tant qu’actrices de leur développement et agentes de changement, améliorant ainsi les possibilités de trouver des solutions économiques ou environnementales dans des pays vulnérables aux aléas du climat.

Le théâtre forum a été une belle occasion d’approfondir des connaissances, de susciter un plus grand sentiment de solidarité et de rappeler l’importance de passer à l’action!

Par Nadia Ponce-Morales, chargée de programmes  chez SUCO

Campo Yanama2